L'île Kaseki

Au XXI° siècle, le monde est constitué de Démons, d'Anges, de Vampires et d'Humains vivants sur une île, nommée Kaseki. Un lieu où la paix reste très instable... [Forum soft : Hentai & Violence]
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Sombrer... (Terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Linia Modoki
Garde du corps de Okami Banji
Linia Modoki

Bisexuel(elle)
Célibataire

Messages : 215
Armes : Armes blanches dites dans la présentation, et armes à feu très rare.
Pouvoirs : Rapidité surhumaine, survampirique, surdémoniaque, surangélique

Sombrer... (Terminé) Empty
MessageSujet: Sombrer... (Terminé)   Sombrer... (Terminé) Icon_minitimeVen 22 Jan - 23:37

Drôle de façon que de passer par dessus le mur du cimtierre pour y rentrer. Il faisait frais, c'était le matin. Tôt d'ailleur. Les rares personnes présentes à cette heure ignorèrent l'inconnue. Elle était en robe de toute façon, donc elle était surement venue voir une tombe, à quoi cela servait-il de s'occuper d'elle, lorsque l'on venait faire la même chose. Le soleil pointait à peine, la brume matinal trainait, les gens était tous entrain de regarder une tombe. Une tombe qui leur était chère. ALors que la jeune femme ne semblant même pas chercher la tombe de quelqu'un. Non elle s'arrètait devant toute les tombes dans son chemin où ily'avait des gens et leur murmurait la même chose à tous.

" La mort leur vas si bien... ne pleurer pas les morts, mais sourier à la vie, c'est cela qu'il (ou elle cela dépendait du nom sur la tombe) aurait voulue pour vous... "

Tous les gens étaient ensuite bouche-bée devant tant de douceur, dans de gentillesse, mais surtout dans une voix profondémment émue, et un regard qui ce voulait triste. Et intérieurement, Linia ne pouvait s'empècher de réellement les plaindres. Elle fit ça pour 4 personnes ou couple de personnes, avant de tomber sur un homme où elle murmura de façon aggréssif, avec un regard tueur. Cet homme n'était pas là pour une tombe, cela ce voyait.

" Tu ferais bien de dégager avant que je te tue, espèce de salop, tu insulte la mémoire des morts... dégage! "

Elle lui attrapa le bras et le jeta par terre d'une façon violente. L'homme tomba, une bombe de penture dissimuler dans la manche. Les chrétiens n'était plus respecter, et même insulter par la petite racaille des rues. Les gens avaient peur de ses bouffons qui avait besoin de ce rassembler en masse pour frapper quelqu'un. Linia trouvait sa futile mais ne préferait pas s'en méler. Mais aucun d'eux ne devaient insulter la mémoire d'un mort. Les gens ce tournèrent vers le jeune homme, il avait certainement pas plus de 16 ans, le regard apeurée. Il partit en courrant vers l'eglise. Il devait avoir au moin l'intélligence de ce sentire protéger dedans. Linia ne bougea pas pendant un long moment, les poings serrés. Elle repirait fortement, tentant de se calmer. Elle n'était pas venue pour ça, et devait ce calmer.

Elle voulue reprendre sa marche, mais dut s'arrèter pour tousser violemment. Elle devait avoir pris froid hier soir, en pourchassant un homme toute la nuit. Sa toux était violente aux points qu'elle ce plie en deux. Elle se redressa, fièrement, avant de tomber aux sols prise d'une toux encore plus violente. Elle regarda son ventre pour ce rendre compte qu'elle saignait. Elle se souvint alors que juste avant de passer par dessus le mur du cimtierre, le hunter c'était enfuis en riant. L'aurait-il blesser? En tout cas sa semblait bien partit... et avec quoi comme arme, pour que cela mette autant de temps à saigner... à moin que.

Elle tourna la tête pour ce rendre compte que quelque goutte de sang trainait par terre, depuis le mur jusqu'à elle... Elle avait simplement était empoisonner par une sorte d'anesthesian... c'était pas le bon jour en plus pour s'évanouir. Elle pouvait snetir la douleur à présent. Ce n'était pas une blessure mortelle, mais elle était très douloureuse. De la chance pour elle, si le hunter avait prévue de l'achever pendant qu'elle serait évanouie, elle était dans un lieu saint et publique...

Elle ce laissa tomber sur les dalles de pierre qui formait le chemin entre les tombes, avant de perdre connaissance. Elle sourit d'ironie, car c'étai toujours quand il ne fallait pas qu'elle était bléssée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dentoria Cyliss
Prêtresse du Cylissisme
Dentoria Cyliss

Sexualité inconnue
Célibataire

Messages : 118
Armes : Aucune
Pouvoirs : Sanctification

Sombrer... (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: Sombrer... (Terminé)   Sombrer... (Terminé) Icon_minitimeSam 23 Jan - 20:54

- Où ça ? Où est-ce ?

- Au cimetière... !

Ni une ni deux, la Prêtresse se précipita hors de l'église, croix serrée entre les mains. Ce qui se passait était extrêmement délicat, elle se devait d'agir. Le brouillard persistant, tenant à s'épaissir plus elle approchait du cimetière semblait confirmer les doutes. Le soleil rouge reflétant sur les nuages n'arrangeait lui non plus pas les choses. Arrivée à l'entrée, Dentoria tourna la tête à gauche et à droite, et remarqua immédiatement la forme. De si loin, elle semblait sombre, malfaisante, une aura rouge presque palpable tout autour d'elle. Mains en avant, pointant la croix vers cette horrible chose immobile, elle marcha, la peur au ventre. Plus elle avançait, plus la pression montait et se révélait insoutenable.
Lorsqu'elle ne fut plus qu'à quelques mètre, la forme noire se leva soudainement et tourna la tête vers l'humaine, révélant des yeux blancs brillants et aveuglants... Le cœur de l'humaine s'emballa inexplicablement, ses yeux virent la forme se rapprocher lentement... Du sang coulait déjà à flot de ses bras, de ses mains, de son nez, de sa bouche... Le monstre leva rigidement le bras, approchant sa main couverte de veines disloquées du visage de la pauvre et faible humaine... et lui serra le cou.


Soudain, une sonnerie inattendue... La jeune demoiselle se réveilla dans un sursaut. En sueur et le visage très pâle, elle mit un long moment à comprendre ce qui lui arrivait. Une sonnerie de réveil, un cauchemars hideux... elle dut se résoudre à respirer plus posément pour se calmer et comprendre qu'elle était bien seule, dans son lit, totalement en sécurité. Il n'y avait pas plus de Jad dans le cimetière que de Démons dans l'église ou de Dieu dans les environs. Un soulagement...
Elle se frotta les yeux, et se leva finalement. Depuis le temps qu'elle faisait des rêves, après les différentes rencontres qu'elle avait vécu ces deux derniers mois, jamais elle n'avait autant souffert à la vision d'un tel spectacle. Un peu d'eau froide sur le visage l'aiderait surement à s'en défaire, pour cette journée en tout cas.

Peu pressée, Dentoria se dirigea vers sa petite salle de bain. Elle se passa quelques gouttes d'eau sur la figure, et s'observa dans son miroir. Son visage était marqué par un peu de fatigue et de souffrance. Après ces semaines interminables, elle trouva ça très logique. Un peu d'eau supplémentaire l'aiderait à effacer momentanément et dissimuler ces traces.
Elle s'étira, puis sortit de la pièce après avoir replacé quelques mèches plus correctement. Dans le couloir, une chose l'interpela. Une fenêtre, toujours cachée par un rideau. Derrière ce rideau, le spectacle bien morne qu'offre un cimetière. Après son rêve, elle ressentit le besoin facilement compréhensible de se rassurer. Voir qu'il ne se passait rien, comme d'habitude. La jeune femme s'approcha de la fenêtre, ouvrit les rideaux pour découvrir... le blanc assez épais d'un reste de brouillard. Elle ouvrit les fenêtres, et écouta le chant des oiseaux... et bientôt, celui de cris humains.


- A l'aide, vite !

Il n'en fallait pas plus que ça pour attirer définitivement son attention... Mais alors, que faire ? S'enfuir lâchement devant l'ennemi, ou tenter de l'arrêter ? La question ne se posa pas bien longtemps, la logique éclaircissant rapidement le contexte. Des humains qui ne s'enfuient pas signifie pas de danger.
Sans prendre le temps de refermer les fenêtres ou de s'habiller décemment, Dentoria sortit de la maison en chemise de nuit et se précipita vers le cimetière. Elle remarqua rapidement l'attroupement de quelques hommes âgés autour d'une forme allongée, et courut jusqu'à eux.


- Que se passe-t-il ?

- Cette femme s'est effondrée, elle est couverte de sang... !

Se prenant pour responsable de tout ce qui se passait sur son terrain d'habitat, Dentoria bouscula légèrement les gens pour s'agenouiller devant le corps. Un corps qu'elle reconnu. Elle grimaça de douleur, des souvenirs lui remontant violemment à l'esprit. A nouveau cette femme, couverte de son sang. Dentoria lui prit la main, la serrant assez fortement, puis chercha son pouls au niveau de son cou. Vivante, mais amochée.

- Mademoiselle... vous m'entendez ?

Malheureusement pour elle, il n'y avait aucun médecin à l'horizon. Ces types autour n'étaient sans doute pas très concernés par les événements... Aussi mieux valait ne pas trop s'en occuper, et agir du mieux possible. Dentoria souleva légèrement les vêtements de la blessée, cherchant l'origine de la blessure. Elle trouva un morceau de tige en bois, juste à côté de son nombril. Son inexpérience lui dicta de retirer le coupable de la blessure, puis elle tenta de faire pression sur la blessure, un peu plus ouverte après son acte inconsidéré.
Son regard se reporta son le visage de son amie. Caressant sa joue, elle espérait une réaction de sa part...


- Réveillez-vous, vous devez vous battre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaseki.forumactif.com
Linia Modoki
Garde du corps de Okami Banji
Linia Modoki

Bisexuel(elle)
Célibataire

Messages : 215
Armes : Armes blanches dites dans la présentation, et armes à feu très rare.
Pouvoirs : Rapidité surhumaine, survampirique, surdémoniaque, surangélique

Sombrer... (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: Sombrer... (Terminé)   Sombrer... (Terminé) Icon_minitimeDim 24 Jan - 0:38

Linia, allonger, enfin écroulée sur le sol, regrdait le ciel, ayant réussis à ce mettre sur le dos avant de chuter. Elle ne sombra pas dans un évanouissement total jusqu'a entendre une voix familière, mais lointaine, demander ce qui ce passait. Peu après elle ne vit plus et n'entendit plus rien. Elle était, cette fois, bel et bien inconciente. Et ce n'était pas comme dans les films, elle ne risquait pas de ce rêveiller simplement en entendant une voix, ou sentant quelque chose de doux. Elle ce demanda même, juste avant de sombrer, si mourrire dans un cimetière était ironique, après avoir conclus qu'elle ne mourrait pas aujourd'hui, sauf si personne n l'aiderait à au moin arrèter l'hémoragie et à désinfecter la plaie.

Le souffle court, mais lent, elle vivait en tout cas, c'était deja cela. Elle n'entendit pas la voix qui lui demandait si elle l'entendait, qui lui demandait ensuite de battre. Elle ne sentit pas la main sur sa joue, qui caressait celle-ci, ni celle qui tenait fermement une de ses mains. Mais elle réagis instinctivement. Elle ne parla pas, elle ne bougea pas, mes ses paupière oscillères, ce qui indiquait un fonctionnement cerebrale et un reflexe. Même s elle ne réalisait pas, elle entendait et sentait ce qui l'entourrait, du moin son corps régaissait de lui même par ce simple oscillement des paupières.

Elle finit par réagire au bout de quelques minutes, qui parurent durer des journées entière pour la jeune femme. L'inconsience était quelque chose de déplaisant, car sois l'on avait l'impression n'avoir que fermer les yeux, sois celle d'être rester endormie une éternitée. Elle ne pue, cependant, ni ce située, ni comprendre réellement ce qui ce passait avant un petit moment. Et lorsque qu'elle repris de nouveau l'usage presque total de ses sens, c'est une douleur affreuse qui la morda, et non l douce caresse de la main de la prêtresse. SOn visage si angélique ce déforma sous la douleur, en un masque quasi-éffrayant. Elle toussa, mais elle semblait quand même garder un maximum son sang froid et dit, en faisant un effort sur-humain pour articuler.

" Désinfectée... stoppez hémoragie... non mortelle... "

Les autres mot était incompréhensible, mais elle semblait peu inquiète, hormis son visage lgèrement défigurer par la douleur qui ce décrispait deja. Elle allait replonger dans les ténèbres d'ici peu, pour un temps un peu plus long, cela même si on stoppait la douleu et l'hémoragie tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dentoria Cyliss
Prêtresse du Cylissisme
Dentoria Cyliss

Sexualité inconnue
Célibataire

Messages : 118
Armes : Aucune
Pouvoirs : Sanctification

Sombrer... (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: Sombrer... (Terminé)   Sombrer... (Terminé) Icon_minitimeDim 24 Jan - 4:48

Analysant chacune des réactions de la blessée, la jeune femme remarqua facilement sa bouche bouger, entendit quelques mots... De là à les comprendre, c'était une autre affaire. Ce devait être des plaintes, des cris étouffés... et n'étant pas assez attentive, Dentoria n'en déchiffra aucun mot. Voir une telle crispation de douleur l'empêchait de réagir habituellement.
Elle lui caressa légèrement le visage, ne sachant toujours pas trop quoi faire. Quelle serait la réaction d'une personne digne de ce nom ? L'aider, demander de l'aide d'un professionnel, l'emmener simplement à l'hôpital et ne prendre des nouvelles que lors de sa sortie... ? Les bâtiments sont assez loin de l'église, ce serait perdre un temps précieux. Perdre du temps ? C'est ce qu'elle faisait à trop se poser des questions...

Bientôt, elle lâcha Linia, lui tourna le dos, et tout en restant accroupie, elle leva la tête et regarda les gens qui se trouvaient là.


- Chez moi... aidez-moi à la porter jusque chez moi. Je pourrais la soigner là-bas, et ce sera bien plus confortable qu'être allongée dans ce cimetière humide.

Devant son regard particulièrement insistant, une personne l'aida, puis une deuxième. Ensemble, ils réussirent à la placer sur le dos de Dentoria et à placer ses bras autour de son cou. Elle les remercia, et ils l'accompagnèrent jusqu'à la maisonnette, vérifiant pas après pas que la blessée ne subissait aucun trauma supplémentaire. Arrivé à destination, la jeune prêtresse entra, remerciant les personnes et les invitants à revenir plus tard prendre des nouvelles s'ils le désiraient.
Elle entra dans la chambre et installa Linia sur son lit, encore défait. Indéniablement, elle repensa à son rêve et son réveil très radical. Faire le lien entre rêve et réalité... Était-ce une coïncidence ? Était-ce vraiment le moment de se questionner... ? Non. La Prêtresse ne perdit donc pas une seconde de plus et partit quérir une trousse de soin.

Assise auprès de son amie, elle souleva à nouveau légèrement son vêtement, et tâta la blessure. Leur rencontre datait maintenant de quelques temps, deux semaines où elles ne s'étaient pas revues. Une seconde fois, Linia était couverte de sang, mais cette fois, pour quelle raison ? Ce serait-elle donné ce coup elle-même, pour se donner la mort ? Par dégout pour ce monde qu'elle trouvait déjà bien morose ? Si tel était le cas, l'instant n'avait malheureusement rien de réjouissant.
Dentoria nettoya la blessure en poussant quelques commentaires désobligeants... Mais Linia ne devait pas être enclin à suivre la conversation. Cela convenait tout à fait.


- J'aurais préféré dans d'autres circonstances... Pourquoi faut-il que vous soyez toujours blessée quand je suis dans le coin ? J'ose croire que la discussion de l'autre fois à été totalement veine dans un sens. Rassurez-vous, pas dans l'autre. Au moins, je n'ai pas perdu mon temps, même si cela paraît égoïste comme façon de voir. A quoi sert ce que je fais, vous pouvez me le dire ?

Au bout de quelques minutes, la blessure ne saignait plus que très peu. En deux temps trois mouvement, elle fut recouverte par une bande blanche. Dentoria vérifia qu'il n'y avait aucune autre blessure à déplorer sur son corps, puis soupira de soulagement. Avec un peu de chance, la demoiselle, fille d'Okami, était hors de danger.
Mais la prêtresse n'allait surement pas s'arrêter là. Elle avait cette humaine sous la main, qui ne lui offrirait aucune résistance. L'occasion ne devait pas se refuser, ce serait une erreur. Il n'y avait même pas à réfléchir. Alors, légèrement et sans mouvement brusque, elle défit les pans de la robe et lui retira délicatement. Elle retira également tout les autres accessoires inutiles, la laissant uniquement en sous-vêtements. Elle la recouvrit ensuite de la couverture...

Toutes ces armes devaient disparaître. Aucune violence ne devait éclater dans ce lieu saint, et encore moins en présence d'une Prêtresse, même si cette dernière n'était pas actuellement en fonction. Dentoria rangea donc armes et vêtements le mieux qu'elle put, de sorte à ce que personne d'autre qu'elle ne puisse les trouver. Elle retourna ensuite dans la chambre, fouilla dans son armoire pour prendre des habits propres classiques, pour elle et Linia, puis s'habilla sans bruit dans une autre pièce.

Quelques minutes plus tard, elle retourna dans sa chambre, jetant un coup d'œil fébrile au corps inanimé. Elle ouvrit la fenêtre et s'accouda au rebord.


- Tout ce que je ferais pour que ce soit la dernière fois... vous n'imaginez même pas. La vie n'est pas ennuyeuse, elle est libre. La mort n'a rien d'un échappatoire, elle n'amène qu'à une autre forme de vie, la même à vrai dire. Il est bon de préciser que là-bas, on ne change pas, on reste exactement les mêmes. Ce n'est pas un nouveau départ, c'est une autre chance, d'agir autrement...

Elle continua un bon moment de parler seule, tournant fréquemment la tête en direction du lit, tentant de voir une quelconque amélioration de l'état de la blessée. Combien de temps cela pourrait durait, elle n'en avait aucune idée. Peut-être passerait-elle toute la journée dans cette chambre, au bord de la fenêtre, observant un ciel devenu radieux et des oiseaux toujours joyeux...
Peu importe après tout...



[Petit HRP : on continue là ou dans la maison ? Enfin... c'est qu'un détail...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaseki.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Sombrer... (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: Sombrer... (Terminé)   Sombrer... (Terminé) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombrer... (Terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Astoria Greengrass (terminé)
» Logan Alias Wolverine [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île Kaseki :: La Ville :: Église :: Cimetière-
Sauter vers: